Boni de Castellane

Ce blog est dédié à la vie et à l'oeuvre de Boni de Castellane, un dandy sous la IIIème République.

21 mars 2005

Mata-Hari

La dernière "performance" documentée de la carrière de Mata Hari a été décrite par l'auteur Misa SERT, quand lui-même et Boni de Castellane sont allés la voir pour un spectacle privé. Voici ce que l'auteur en disait :

" The car took us for quite a long way before it stopped outside a sordid-looking house in the Paris suburbs.  We were asked to go to the first floor, to a bedroom that reeked of poverty.  Four little Hindus in turbans were squatting on the floor, picking at guitars.  At last, dressed in three triangles of jewel paste, the expected wonder appeared . . . .  Mata Hari !  She was a trite night-club dancer, whose art consisted in showing her body.  The musicians frantically twanged at their guitars.  The whole thing was grim, miserable and rather nauseating. "

Posté par Boni à 08:27 - Biographie - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Misia Sert

    Juste un petit mot juste pour une petite précision. Misia Sert (et non Misa) était une femme et non un homme. Cette femme remarquable a nnotamment été l'épouse de Thadée Natenson (fondateur de la Revue Blanche) puis de monsieur Edwards et enfin de monsieur sert.

    Posté par Pierre, 23 septembre 2006 à 18:01
  • Misia Sert

    Juste un petit mot juste pour une petite précision. Misia Sert (et non Misa) était une femme et non un homme. Cette femme remarquable a nnotamment été l'épouse de Thadée Natenson (fondateur de la Revue Blanche) puis de monsieur Edwards et enfin de monsieur sert.

    Posté par Pierre, 23 septembre 2006 à 18:01

Poster un commentaire